Lectures, analyses et réflexions de Raphaël

Vous trouverez ici des comptes rendus de lectures livresques concernant essentiellement l'histoire des Noirs d'Afrique et celle des Afrodescendants des Amériques et d'Europe. Les actualités de la diaspora africaine ne sont pas oubliées.

06 mai 2008

Discours sur la fin du monde

Paysages         De la fin du monde

                     (Réflexion)

 

            Quand la lumière du soleil faiblira jusqu’à ne plus nous éclairer, en d’autres termes, quand Dieu éteindra sa lanterne ou lancera « que la nuit soit », les ténèbres s’ouvriront, les éléments échappés du vase d’athanor, comme des hirondelles à l’appel de la saison nouvelle, accourront et s’y précipiteront.

 

            Nous continuerons ça et là à rallumer nos torches et à entretenir le feu des foyers. Le temps passant, nos yeux s’habitueront à la lumière artificielle. Des enfants naîtront et ne connaîtront d’autre lumière que celle de l’artifice des hommes, et leurs yeux se formeront au patron de celle-ci. Mais peu à peu, sans soleil, la vie sur terre commencera à prendre une autre tournure. Il ne sera point besoin de cultiver les champs. Du bétail sans cesse plongé dans l’obscurité naîtront des animaux sans yeux ; la nature ne pourvoyant que ce qui est nécessaire à la survie de chaque espèce.

 

            Progressivement, l’homme se lassera de lutter contre le poids des ténèbres et laissera mourir sa science. Car il vivra la fin du soleil comme une grande infirmité, une paralysie mortelle.

 

            De la nuit des temps à l’ère du soleil et retourner à la nuit des temps, voilà le parcours de l’homme et de notre monde. Le point de départ sera donc le point d’arrivée ; c’est un parcours qui va se refermer sur lui-même. Et pourtant nous avons le sentiment de courir en ligne droite. Ce n’est qu’une illusion parmi tant d’autres auxquelles nous a soumis la disproportion de notre nature par rapport à l’immensité du monde et à la singularité des lois de l’univers. N’est-il pas vrai qu’en quelque point du monde où l’homme se trouve, il a le sentiment d’avoir la tête en haut et les pieds en bas tout simplement parce que la terre est sous ses pieds et le ciel au-dessus de sa tête ? Mais ce sentiment n’empêche pas la terre d’être ronde et de soumettre par conséquent à ce qui se trouve au pôle Nord une posture différente à ce qui se trouve au pôle sud. C’est une vérité physique vérifiable par tous qui me permet d’affirmer que celui qui est sur le sommet d’une boule et celui qui est placé en dessous de cette même boule regardent le ciel dans des directions différentes.

 

            Nos illusions, nos inquiétudes et parfois même notre affolement devant les changements qui surviennent sur notre planète ne s’inscrivent donc  que dans l’ordre des choses naturelles. C’est dire que les artifices des hommes qui nuisent à ce doux habitat s’inscrivent dans la vie de cette planète. Avant l’homme, d’autres espèces y ont vécu et ont disparu sans doute aussi par leur bêtise : trop gourmands, excessifs consommateurs d’énergie… Mais seul le déclin du soleil sera le véritable moteur de la mort de la terre. Tous les autres bouleversements ne seront que des éléments participant à son ordinaire évolution.

 

Raphaël ADJOBI

Posté par St_Ralph à 09:43 - Réflexions - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires

  • Noms Africains

    J'ai lu votre commentaires sur les noms Africains.Efectivement, l'origine et l'histoire des noms est important.C'est donc un travail de longue haleine que je viens de commencer et je compte sur les archives,contes, mythes, légendes et livre d'histoire, pour compléter au fur et à mesure ces informations.J'invite tous les Africains et noirs à donner des noms de leur pays leur origine et histoire.

    Posté par aÏda, 29 mai 2008 à 15:11
  • J'ai lu votre commentaire sur les noms Africains.Efectivement, l'origine et l'histoire des noms sont importantes.C'est donc un travail de longue haleine que je viens de commencer et je compte sur les archives,contes, mythes, légendes et livres d'histoire, pour compléter au fur et à mesure ces informations.J'invite tous les Africains et noirs à donner des noms de leur pays leurs origines et histoires

    Posté par aÏda, 29 mai 2008 à 15:13
  • Noms Africains

    J'ai lu votre commentaires sur les noms Africains.Efectivement, l'origine et l'histoire des noms est important.C'est donc un travail de longue haleine que je viens de commencer et je compte sur les archives,contes, mythes, légendes et livre d'histoire, pour compléter au fur et à mesure ces informations.J'invite tous les Africains et noirs à donner des noms de leur pays leur origine et histoire.

    Posté par aÏda, 29 mai 2008 à 16:08
  • Narration sur le sacrifice des femmes de Nder

    Bonjour St-Ralph! c'est vrai que la narration est belle mais elle n'est pas de moi mais de Syvia Serbin, journaliste de Divas.Je l'ai mentionné en début du texte! Merci pour elle!

    Posté par aÏda, 05 juin 2008 à 18:56
  • zut et zut

    Je viens de passer un moment a rediger un texte sublime {rires} et voila que je l'envoie et qu'il ne passe pas et pourquoi, parce que je n'ai pas mis mon email, mais pourquoi m'avoir effacer le texte, je pouvais rajouter l'adresse ensuite ?
    Argrrrrrrrrrrrrrr
    Je tenais a pousser mon petit coup de dueule du dimanche soir, bon alors, je pense que maintenant il va se souvenir de ces informations.

    Posté par Caroline.k, 22 février 2009 à 21:09
  • Pourquoi donc ?

    Saint Ralph

    Mes esprits sont apaises et donc je vais refaire le texte de tout a l'heure et tu t'apercevras qu'il est aussi sublime que les dessins d'un enfant de deux ans.
    Alors voila, je venais te remercier de ton passage et j'ai eu tres envie de revenir un peu en arriere pour voir un peu ce qui t'avait pousse ton blog, de te deviner un peu a travers ton premier article et la paf, l'innatendue mais vraiment, je n'aurais rien parier la dessus, mais pas du tout. Comment et pourquoi on commence un blog par la fin du monde ? Dis, je suis miss question, alors comme tu as mis le pied dans l'engrenage,m tu n'as pas fini d'entendre mes questions et quand tu sauras en plus que pour moi, il n'y a pas de questions idiotes, gare a toi. Rires.

    Posté par Caroline.k, 22 février 2009 à 21:13
  • Merci...Mais,,,

    Et je vais terminer sur ce sujet avant de declencher pour le coup la fin du monde. Heu... Merci beaucoup de ce souci de ne pas me perdre de vue, mais est ce que c'est bien de me mettre dans tes liens, vue la qualite de ce que tu fais, je me demande vraiment si tu ne risques pas de te compromettre avec une crayonneuse qui est a peine capable d'aligner trois phrases correctes et qui en plus ne fais pas de propagande, je me demande si c'est pas un peu risque.?.lol

    Posté par Caroline.k, 22 février 2009 à 21:18
  • Bonjour Caroline !

    Je vais commencer par ta dernière interrogation. Si je ne veux pas te perdre de vue, c'est parce que je crois aux... "affinités électives" comme le dit Goeth qui a écrit un livre là-dessus.
    Pourquoi ai-je aimé ce dessin de couple enlacé au point de faire un commentaire qui t'a totalement comblée ? Je crois quelque part que nous avons des goûts et des façons de percevoir les choses qui ne doivent pas être très différents. Une certaine sensibilité peut-être assez voisine. Ce que tu as dit de mon écriture suite à mon commentaire mais également touché.
    Je vais t'avouer que je ne sais pas dessiner et je suis très mauvais conteur. Cependant j'aime l'art pictural et j'admire beaucoup les conteurs dont j'envie le talent.

    Pour en venir à mon texte sur la fin du monde, je dirai tout simplement qu'il fait partie des rares textes en prose que j'ai écrits quand j'étais éudiant. Etudiant, j'écrivais plutôt des poèmes. C'est en suivant mes cours d'option philo que j'ai fait la connaissance d'un monsieur qui venait en candidat libre pour le plaisir de la philosophie. Au cours de nos nombreuses conversations, il m'a fait comprendre que j'étais plutôt un essayiste. Avec le temps, j'ai compris qu'il avait raison. Aujourd'hui, je lis plus d'essais que de romans ; et je continue mes petites réflexions personnelles autant sur les sujets de la vie quotidienne que sur les sujets de mes lectures.

    Pardonne-moi d'avoir été très bavard. Mais ainsi tu me connais un peu plus. Ce texte sur la fin du monde était l'expression d'une grande conviction à l'époque. J'y crois toujours mais j'en suis moins convaincu.

    Posté par St-Ralph, 25 février 2009 à 19:32
  • Me voila rassuree...

    Vraiment, j'ai ete tres surprise par ce debut de fin, mais pas simplement, c'est la part apocalyptique religieuse qui m'a vraiment etonnee, mais bon, je me suis dis que je ne perdais rien a poser la question apres tout. Ce n'est pas la seule raison qui m'a intrigue, c'est parce que etant moi meme angoissee de temperamen, j'ai parfois des elans autodestructeurs assez pousses, j'avais je dirais, parce que je suis dans une vague ou l'appetit de vie et plus fort que la pulsion de mort. Les deux ne sont ils pas toujours lies

    Posté par Caroline.K, 02 mars 2009 à 17:08
  • Gare a toi

    C'est gentil de perseverer, j'en suis ravie, tu vois par exemple tu me parles d'un livre et moi je vais te repondre, ah oui je comprends ce que tu veux dire, sauf que moi je ne l'ai jamais lu ce livre, par contre j'ai vu le film. Y'a des gens qui me comprennent mal lorsque je parle d'intellectuel et du verbe, mais c'est vrai, ca ne veut pas dire que je suis stupide, c'est pour ca qu'ils flippent en fait, parce que dans leur tete, ca va une et deux, parce que pour certaines personnes c'est vrai, quand on ne lit ou qu'on a pas lu tel ou tel standard, on est peanut au niveau culture, c'est pas vrai du tout, enfin jusqu'a un certain point disant.
    Oui, je pense que certains esprits communiquent plus facilement, mais je ne pensais pas avec toi, je te le dis franchement et je suis super, mais super surprise.

    Posté par Caroline.K, 02 mars 2009 à 17:14
  • Bravo !

    Tu as vu le film tiré des Affinités électives ? Magnifique ! Je sais qu'il existe. J'en ai vu un extrait à la télévision à sa sortie. C'est tout. Tu vois que nous sommes capables de parler de la même chose. Tu as ta manière à toi de te cultiver. Moi je ne suis pas très cinéphile alors je lis.
    A bientôt.

    Posté par St-Ralph, 02 mars 2009 à 19:24
  • Complementarite

    Moi j'y crois, c'est toi qui m'avait recommande des lectures et bien crois y ou pas, j'ai achete les deux receuils que tu m'avais recommmande et je vais les lire maintenant que j'ai fini le black bazar de mabanckou. Je trouverais interessant de comparer nos visions de ces fameuses affinites electives. Pour moi c'est quoi les affinites electives au juste, qu'est ce qui t'q tellement plu et peut etre deplu ou decu dans le livre ?

    Posté par Caroline.K, 19 mars 2009 à 18:24
  • La honte

    C'est fou, je croyais que cet article etait le tout premier de ton blog, mais aujourd'hui en cliquant sur toutes les archives je me suis rendue compte que je m'etais trompee. Tu bloggues donc depuis 2006 ?

    Posté par Caroline.K, 19 mars 2009 à 18:25
  • Il n' y a aucune honte !

    Il n'y a aucune honte à découvrir que je blogue depuis octobre 2006. Bien au contraire je suis très heureux de savoir que tu portes de l'attention à mes écrits. Ce qui te permet sans doute de mieux comprendre ma personnalité. Crois-moi que je suis séduit par ta curiosité.
    pour ce qui concerne les affinités, j'y crois. Je crois sincèrement qu'il y a àtravaers le monde entier des hommes et des femmes qui sont faits pour se comprendre ou se rapprocher dès les premiers instants où ils se voient. Il y a une sorte d'entente, de compréhension ou d'attirance immédiate qui fait qu'ils s'apprécient. Quand j'ai lu le livre de Goethe ("Les affinités électives"), j'ai tout de suite été d'accord avec lui. Tu as vu le film et tu sais bien de quoi je parle.
    Tu sais, je suis très heureux que tu lises les nouvelles que je t'ai conseillées. Cela me fait vraiment plaisir.
    A bientôt.

    Posté par St-Ralph, 27 mars 2009 à 21:59

Poster un commentaire