Lectures, analyses et réflexions de Raphaël

Vous trouverez ici des comptes rendus de lectures livresques concernant essentiellement l'histoire des Noirs d'Afrique et celle des Afrodescendants des Amériques et d'Europe. Les actualités de la diaspora africaine ne sont pas oubliées.

18 janvier 2010

Le voile intégral et la ceinture de chasteté

      Le voile intégral et la ceinture de chasteté

 

Burqad_le_voile_2

            La multiplication du voile intégral dans le paysage social français semble suffisamment conséquente pour susciter  des questions sur l’avenir les valeurs de la France. Quand son usage se limitait  aux premières générations d’immigrés faites de femmes aux foyers et illettrées, peu nombreuses d’ailleurs, cela n’inquiétait pas les autres Français qui les voyaient comme des étrangères aux mœurs étranges. Depuis que – par on ne sait quel phénomène de mode – des lycéennes, des étudiantes, des employés de bureau  découvrent les délices du voile intégral, de nombreuses voix s’élèvent ça et là pour dénoncer son intrusion dans tous les lieux protégés par les lois de la République.

 

            Ce n’est donc pas le voile qui fait peur, mais son insinuation dans les lieux publics, les écoles, les administrations, les commerces, les lieux de loisirs entraînant par voie de conséquence la modification des règles de la vie sociale. Car, ne l’oublions pas, le voile est un signe religieux qui véhicule des croyances et des pratiques exigeant elles-mêmes des règles sociales appropriées et souvent sectaires.

            

            Plus nombreux sont sans doute ceux qui voient dans cette floraison du voile la main des islamistes étrangers ; ceux qui ont les moyens de financer des immenses mosquées pour les plus pauvres de la terre parce qu’ils voient dans ce signe tapageur le drapeau qu’ils plantent en terre conquise. Le voile des femmes serait donc la marque de l’appropriation d’un espace nouveau.

 

Sous le voile, le sexe

 

 

            Dans cette agitation devant le voile qui, peu à peu, recouvre la France, il me semble que l'on a oublié de parler de l'essentiel : la femme ! Or, celle qui porte le manteau du voile devrait être remise au centre des débats. Car dans la vie quotidienne c'est finalement elle qui inquiète et subit la désapprobation de ses concitoyens. L'homme, l'époux, est oublié. Interrogez-le. Il vous jurera par Allah que c'est sa femme qui a pris la liberté de se couvrir. Lui n'a pas eu son mot à dire. Interrogez la femme. Elle confirmera les propos de son mari et ajoutera que non seulement sa foi l'exige mais aussi qu'ainsi elle est respectée. Hors du voile, point de respect donc.

 

            Je retiens pour ma part qu'instrument ou non des islamistes ou des époux, la femme est l'otage des hommes. Placée entre le marteau planant sur sa tête et l'enclume (islamistes et époux d'une part, et les lois républicaines de l'autre), elle est contrainte de faire l'apologie de l'instrument de son asservissement à l'homme. De même que hier la ceinture de chasteté garantissait à l'homme l'exclusivité du précieux sexe féminin, aujourd'hui, c'est sous le couvert de la religion et de la foi que l'homme musulman français a trouvé dans le voile intégral la préservation de ce qu'il considère comme un bien privé qui ne saurait porter l'étiquette Liberté.

 

            Voilà qu'en France, des femmes venues d'ailleurs ou dont les parents sont venus d’ailleurs en clamant fuir la prison pour le pays des libertés, descendent dans les rues pour réclamer une prison dorée sous le voile ! Non contentes de cela, elles font de leur lugubre manteau le fer de lance d'un combat qui vise la révision des lois républicaines pour s'adapter  à leur pratique religieuse. Mais savent-elles qu’ici Dieu est mort ? Savent-elles qu’ici les lois de la République priment sur la chose religieuse reléguée au cercle privé ? Savent-elles qu’ici l’église et l’état sont séparés et qu’il appartient à ce dernier de prescrire les lois à suivre ? Qu’elles commencent par apprendre les règles du pays avant d’entreprendre de les changer ; car « quand on va au pays des crapauds et que l’on voit ses habitants accroupis, plutôt que de demander une chaise, on fait comme eux ». C’est sûrement cette sagesse qui les sauvera du joug des Islamistes et de leurs époux.

 

            Il est certain qu’avant d’être une question de foi, le voile est avant tout intimement lié au sexe. Quel homme n’aimerait-il pas, consciemment ou inconsciemment, voir sa femme évoluer librement dans n’importe quelle société avec la ferme conviction qu’elle porte un signe visible qui oblige tout autre homme à la considérer comme inaccessible. Comme la ceinture de chasteté, le voile est une marque répulsive pour les autres hommes mais que seul peut ôter l’époux pour s’offrir ce qu’il cache : le corps et le sexe !  Le voile n’est donc, avant tout, que l’expression du rêve masculin de la possession exclusive du sexe féminin enfoui en chacun de nous.

 

Raphaël ADJOBI

Posté par St_Ralph à 18:38 - Actualités françaises - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

    Le voile, pourquoi ?

    Très intéressante, ton analyse, en effet malgré les protestations de celles qui le portent et qui disent l'avoir fait de leur plein gré, on se demande pour qui, pourquoi elles le font ? Si c'est en définitve l'homme, l'époux qui se réjouit d'avoir l'exclusivité de la vue de son corps, elle n'est encore une fois que son objet et si c'est pour Dieu, est-ce vraiment ce qu'il demande expressément ? Je ne connais pas les textes sacrés musulmans aussi bien que la Bible, mais en général, tous les textes sacrés ont une bonne part de ressemblance, j'aimerais voir de mes yeux où il est dit que Dieu exige le voile intégral...

    Posté par Liss, 18 janvier 2010 à 22:33
  • Il est certain qu’avant d’être une question de foi, le voile est avant tout intimement lié au sexe

    "Il est certain qu’avant d’être une question de foi, le voile est avant tout intimement lié au sexe"
    Oui je reprends cette affirmation à mon compte et ajoute que l'homme (musulman?) face à l'incapacité de s'imposer à la femme et de faire de son sexe sa propriété privé (il le pense), trouve en cette façon de vivre un refuge .
    Si , dans un pays comme la France, majoritairement chrétienne, chacun voulait imposer sa religion et sa façon de faire, il serait impossible de pratiquer sa foi musulmane.Si DIEU, ALLAH le miséricorde est la fin de nos prières et son aboutissement, alors prions et nous verrons les gens venir à nous.
    DIEU aurait-il demandé de rejeter ou de tuer celui qu'on pense ne pas croire comme nous?

    Posté par hiler, 19 janvier 2010 à 09:05
  • Pourquoi le voile ?

    @ Bonjour Liss,

    Tu aimerais voir le passage du coran prônant le voile intégral. Rassure-toi ! les musulmans eux-mêmes seraient incapables de te le lire. Les religions ont bien souvent adopté des pratiques païennes afin de d'obtenir l'adhésion des populations nouvelles. Ainsi toutes ont été nourries de pratiques nullement d'inspiration divine.

    @ Bonjour Hilaire,

    Je suis d'accord avec toi pour dire que si les chrétiens étaient aussi extrémistes que les musulmans, il serait difficiles à ces derniers de se faire une place en France.

    Tidiane Diakité, l'auteur de "La traite des Noirs et ses acteurs africains", donne son avis sur la situation des relations entre l'état et les musulmans dans son pays, le Mali. Le nouveau code de la famille divise les maliens : http://ti.diak.over-blog.com/article-35988651.html et http://ti.diak.over-blog.com/article-36943477.html

    Posté par St-Ralph, 19 janvier 2010 à 21:20
  • Une personne avant tout

    La femme est avant tout une personne, un être humain autant que l'homme. Comme pour beaucoup d'autres choses, le port du voile intégral doit être un choix personnel, pour elle, ni pour son mari, ni pour sa réligion, pour elle même.

    Malheureusement, la femme reste un instrument, elle "appartient" à l'homme et se "donne" à lui.

    Mais à quand le voile intégral de l'homme, le sexe s'identifit au deux partenaires, homme comme femme. toujours cette injustice, ce pouvoir manifeste que la nature et l'humanité toute entière a donné à l'homme.

    Même les femmes les plus fortes, quelque part restent des instruments. C'est ainsi et c'est tout!
    C'est bien dommage, surtout pour elles ces femmes voilés, étouffées dans leurs rêves, noyées dans leurs espoirs et leur envie de crier!

    Posté par Aborasamza, 23 janvier 2010 à 22:44
  • Un post pour Haiti

    Bonjour à Tous,
    Bonjour St-ralph.

    Je t'ai tagué pour " un post pour Haiti " lancé par Yoro.Merci de suivre si le temps te le permet .
    A bientôt St-talph!

    Posté par Mohamed Billy, 24 janvier 2010 à 00:31
  • Nairobi: prostituée en voile intégral !

    J’étais à Nairobi avec des Congolaises et des Congolais quand on a soudain vu rappliquer l’un de nos « frères » avec une prostituée en voile intégral ! Après le départ de ce couple insolite, les Congolaises étaient furieuses. L’une d’elles s’est exclamée : « C’est quoi, cette imposture ? »… J’ai alors pris une tangente pour m’attaquer à une coutume congolaise. J’ai essayé d’expliquer que cette « coutume » du voile était en tous points semblable à la coutume congolaise de bannir les hommes de la cuisine et des activités culinaires. Nos mères congolaises enseignent aux fillettes qu’un homme qui se mêle de cuisiner est un radin et un gourmand compteur de morceaux de viande qui finira par affamer sa femme. On a donc ainsi une « division du travail » injuste dans les foyers congolais : les fillettes faisant la vaisselle pour leurs frangins après les repas !... Eh bien, les Congolaises présentes n’ont pas compris ma « tangente » ! On parle du voile intégral de cette prostituée !, ont-elles protesté…

    Posté par Alex Engwete, 08 février 2010 à 17:12
  • Le voile, une imposture !

    Merci, Alex, pour cette anecdote qui illustre bien le fait que le voile est un instrument social que certain voudrait élever au rang d'une marque de puritanisme religieux.

    Posté par St-Ralph, 09 février 2010 à 17:29
  • Et si l'arbre cachait une autre forêt ?

    Je me demande des fois, si on ne complique pas toujours, après tout, l'homme n'étant qu'un animal pensant, est ce que comme tous les autres, ils ne cherchent pas à marquer son territoire d'une manière ou d'une autre en se trouvant des justifications quelconques et en martelant l'idée jusqu'à en faire une habitude, puis une coutume et enfin une identité à part entière ?

    Je me demande aussi si ce n'est pas très futé au fond, d'appuyer sur un bouton sur lequel on sait obtenir des résultats ? par exemple, je suis un dominant qui veut maintenir sa prédominance dans un territoire qui peut la remettre en cause, je le sais au départ, je provoque de façon à ce que la réaction que j'attends se manifeste et de cette façon, je n'ai plus besoin de faire un travail fastidieux de restriction auprès de la personne que je veux dominer, cette dernière en allumant n'importe quel média ou en se montrant, remarquablement inévitablement qu'elle est montrée du doigt et donc pas la bienvenue. Résultat des courses, pas de relation avec l'extérieure sans que je n'ai eu rien à dire et j'obtiens ce que je veux.

    Est ce que ce scénario est totalement improbable ?

    Caroline

    Posté par Caroline.K, 15 février 2010 à 01:05
  • Port du voile dans la bible

    L'obligation de porter le voile n'est pas dans le coran mais dans le nouveau testament. Les intégristes, ceux qui ne respectent pas dieu mais l'apparence y font référence.

    Épître de Paul
    1 Corinthiens 11

    11.1 Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ.
    11.2 Je vous loue de ce que vous vous souvenez de moi à tous égards, et de ce que vous retenez mes instructions telles que je vous les ai données.
    11.3 Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l'homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ.
    11.4 Tout homme qui prie ou qui prophétise, la tête couverte, déshonore son chef.
    11.5 Toute femme, au contraire, qui prie ou qui prophétise, la tête non voilée, déshonore son chef: c'est comme si elle était rasée.
    11.6 Car si une femme n'est pas voilée, qu'elle se coupe aussi les cheveux. Or, s'il est honteux pour une femme d'avoir les cheveux coupés ou d'être rasée, qu'elle se voile.

    Posté par BrisChri, 28 septembre 2013 à 11:11
  • Si le voile n'est pas dans le Coran, pourquoi donc cet acharnement à en faire un attribut de la religion musulmane dans les pays où la transparence de l'identité est essentielle ? Personne n'est contre le voile pour la pratique de la religion. On est contre le voile hors dans la pratique de la citoyenneté.

    Posté par St-Ralph, 28 septembre 2013 à 11:32
  • le voile

    les femmes porteuses du voile sont françaises et ont parfois plus de "légitimité ethnique ou historique de le revendiquer ...elles sont "françaises" depuis des siècles ou des decenies : blanches ou antillaises .
    Donc se faire porte parole de l'orientalisme ambiant est encore un de nos traits de nègre de maison .
    quant au voile dans l'islam il est mentionné , il y a une divergence sur le voile intégrale simplement .
    L'homme musulman a aussi ses obligations vestimentaires qui ressemblent à celle des femmes dans la forme : habits amples , larges peu importe le style ethnique de l'habit .

    Posté par martiniki, 20 janvier 2016 à 11:59

Poster un commentaire