Lectures, analyses et réflexions de Raphaël

Vous trouverez ici des comptes rendus de lectures livresques concernant essentiellement l'histoire des Noirs d'Afrique et celle des Afrodescendants des Amériques et d'Europe. Les actualités de la diaspora africaine ne sont pas oubliées.

27 août 2010

Tsippora, l'épouse noire de Moïse

        Tsippora, l'épouse noire de Moïse

Moïse et son épouse Séphora

            Je bénis l’occasion qui m’a été donné d’écouter l'histoire de Miriam, la soeur de Moïse, frappée brutalement par la lèpre. Dans ce récit biblique, un mot a retenu mon attention et m'a poussé dans des investigations pour étancher ma soif. Le passage de Nombre Ch.12 v.35 racontant l'exode des Hébreux après la sortie d'Egypte dit en effet : « De Qibroth-Taava le peuple partit pour Hatséroth ; il s'arrêta à Hatséroth. Alors Miriam et Aaron parlèrent contre Moïse au sujet de la Koushite qu'il avait prise - c'est une Koushite qu'il avait prise pour femme. » Me référant à la géographie biblique, je sais que le pays de Koush se situe dans l'actuel Soudan comprenant sans doute aussi l'actuel Ethiopie. La femme de Moïse est donc noire, me suis-je dit ! Curieux, j'entrepris la lecture du livre de l'Exode pour en savoir davantage. Au Ch. 2 v. 21 et 22, j'apprends qu'ayant fui l'Egypte, Moïse s'est installé dans le pays de Madiân, et qu'il prit pour femme Sephora, l'une des sept filles du prêtre Jethro. Au Ch. 4 v. 18 et 20, on peut lire aussi que quand Moïse reçut de Dieu l'ordre de retourner en Egypte, « de retour auprès de Jethro, son beau-père, [...] il prit sa femme et ses fils, il les fit monter sur des ânes et retourna en Egypte. » Koush_2

(Koush et le pays de Madiân qui couvre toute la péninsule où se trouve le Mont Sinaï)

 

            Nous savons tous que la Bible est très elliptique sur la peinture de certains personnages. Sur l'épouse de Moïse qui est une noire venue de Koush ou appelée Koushite parce que noire, le Livre Saint reste très avare. Il mentionne qu'elle est Koushite seulement quand le frère et la sœur de Moïse ont manifesté leur animosité à son égard. Tant que ce sentiment n’a pas été exprimé, nulle part il n’est dit qu'elle est Koushite. Selon la Bible, visiblement, ce serait son statut d'étrangère noire qui est la cause de la désapprobation de Aaron et Miriam. Et l'intervention de Dieu pour punir Miriam en la frappant de la lèpre de manière miraculeuse est pleine de sens pour tout le peuple de Dieu hier comme aujourd'hui. La présence de cette femme noire parmi les Hébreux et le regard qui est porté sur elle va même pousser Dieu à insérer dans les tables qu’il donnera à Moïse, une loi protégeant les étrangers. C’est dire combien cette femme noire, l'épouse de Moïse, a été aux yeux de Dieu aussi importante que celui qu’il a chargé de libérer les Hébreux.

 

Tsippora__femme_de_Mo_se            Tsippora, le roman de Marek Halter auquel m'a conduit ma curiosité, tente de combler le vide laissé par la Bible concernant cette épouse pour laquelle Dieu a fait des miracles quand elle a été menacée par les hébreux par le biais du frère et de la soeur de son époux. On peut penser qu'en écrivant ce livre, Marek Halter a dû certainement se dire : « il faut vraiment que cette femme soit très importante dans la vie de Moïse pour que Dieu intervienne directement pour réprimander Aaron et punir sévèrement Miriam ! ». En tout cas le portrait qu'il donne ici de Tsippora est digne de la grandeur de la Bible elle-même. D'autre part, quand on lit ce livre, on comprend aisément pourquoi Moïse n'a pas suivi les Hébreux en terre promise après les avoir libérés d'Egypte. La restitution de la vie de cette femme biblique est à la fois très humaine et exemplaire à l'image de toutes celles que le Livre Saint nous présente comme bénies de Yahvé. C'est aussi l'un des rares romans écrit par un auteur blanc où l'héroïne noire reçoit tous les attributs d'un être admirable. Marek Halter rejoint donc Claire de Duras, l’auteur de Ourika dont l’héroïne noire devint l’idole de tout un peuple blanc au 19è siècle.

 

            Toutefois, certains, comme moi, ne manqueront pas de relever le subterfuge inventé par l'auteur pour contenter le lecteur Européen blanc qui a du mal à admettre qu'un Madiânite peut être noir. On oublie bien souvent que de la même façon qu'à l'époque de l'esclavage, presque tous les noirs qui faisaient les délices des salons aristocratiques et bourgeois de France étaient considérés comme des Sénégalais, de même à l'époque des récits bibliques tout ce qui était noir était appelé éthiopien, égyptien, nubien, ou koushite. A une époque plus récente, dire que tel est un maure voulait dire qu’il est noir, et dire que tel est « un tirailleur sénégalais » voulait dire qu'il était un soldat noir de l'armée coloniale française. On oublie aussi qu'aujourd'hui, parmi nous, on dit que tel ou tel est africain et cela tout simplement parce qu’il est noir. Sephora est donc appelée la Koushite, non pas forcément parce qu'elle vient du pays de Koush mais certainement parce qu'elle est tout simplement noire comme son père et ses soeurs. Quant à ces derniers, à aucun moment la bible ne parle d'une quelconque animosité à leur égard nécessitant une justification par la couleur de leur peau. Normalement quand on écrit un livre rien ne nous oblige à préciser si nos personnages sont blancs ou noirs si aucune circonstance ne l'exige. La Bible respecte scrupuleusement ce principe. D'autre part, affirmer qu'il n'y avait point de Noirs hors de l'Afrique à l'époque de la fuite d'Egypte des hébreux serait un grossier mensonge. Si Sephora est noire, pourquoi serait-il exclu que son père Jethro le soit également ? Il n'était vraiment pas nécessaire que Marek Halter fasse de Tsippora une fille adoptée par une famille blanche. Cette famille était sûrement noire !         

                                                   Faites un don ou adhérez à l'association La France noire

Raphaël ADJOBI 

 

Titre : Tsippora (318 pages) 

Auteur : Marek Halter

Editeur : Robert Lafont ; collect. Pocket

 

                (La Bible au féminin)   

Posté par St_Ralph à 15:32 - Littérature (Essais, romans) - Commentaires [46] - Permalien [#]

Commentaires

  • Intéressant!

    "On oublie bien souvent que de la même façon qu'à l'époque de l'esclavage, presque tous les noirs qui faisaient les délices des salons aristocratiques et bourgeois de France étaient considérés comme des Sénégalais, de même à l'époque des récits bibliques tout ce qui était noir était appelé éthiopien, égyptien, nubien, ou koushite. A une époque plus récente, dire que tel est un maure voulait dire qu’il est noir, et dire que tel est « un tirailleur sénégalais » voulait dire qu'il était un soldat noir de l'armée coloniale française. On oublie aussi qu'aujourd'hui, parmi nous, on dit que tel ou tel est africain et cela tout simplement parce qu’il est noir. Sephora est donc appelée la Koushite, non pas forcément parce qu'elle vient du pays de Koush mais certainement parce qu'elle est tout simplement noire comme son père et ses soeurs" Voilà qui est plaisant à lire. C'est un très beau travail de réflexion que tu as. Ta spécialisation dees livres d'Africains et d'Afrodescendants est largement justifiée par tes choix.
    A la sortie de ce livre, je n'avais pas du tout été tenté de me jeter dessus. Avec ta critique, je vais nuancer mon jugement, mais pour dans plus de 6 mois au moins car il y a plein de livres en attente de lecture.
    Merci!

    @+, O.G.

    Posté par Obambé GAKOSSO, 27 août 2010 à 16:26
  • J'ai bien ri !

    J'ai bien ri en te lisant parler de ta pile de livres à lire ! Moi aussi je me dis qu'il faudra que je me décide à faire une halte dans mes recherches personnelles pour lire les livres conseillés par les amis internautes. C'est peut-être ce que je vais faire cette année.

    Concernant le livre de Marek Halter, il n'est pas juste que le simple fait que la fille de Jethro le mandiânite soit appelée "la Koushite" (la noire) fasse d'elle une femme venue de Koush. Ce n'est pas parce que tel ou tel est noir qu'il est Africain. Jethro étant un prêtre respecté de Mandiân où il a ses terres, Tsippora est une Mandiânite noire et non point une africaine, une éthiopienne ou une Koushite. Il faut lire le livre pour comprendre pourquoi j'insiste tant sur ce point. Sinon le roman présente une Tsippora très intelligente, je dirais même le guide de Moïse après Dieu. Un portrait très élégant d'une femme noire réalisé par un romancier blanc, c'est rare.

    Posté par St-Ralph, 27 août 2010 à 22:48
  • Est-ce à croire que la femme Noire était à l'époque le symbole de la beauté féminine vu que l'ennemi de Moïse, le grand Ramsès II, était lui même en ménage avec une princesse nubienne?

    Posté par Djé, 03 septembre 2010 à 10:22
  • Les Noirs dans l'histoire de l'humanité

    Salut, mon cher Djé !

    Il est désormais reconnu que la construction du monde en échelle de valeurs humaines selon la couleur est très récente. Quand on remonte au début de notre ère (jusqu'au 8è siècle)ou dans l'antiquité, la relation entre les Blancs et les Noirs était d'un tout autre ordre. Quand on voit des couples mixtes aujourd'hui (couples de couleurs différentes), on croit que nous sommes en progrès par rapport au passé. Il n'en est rien.

    Posté par St-Ralph, 05 septembre 2010 à 22:32
  • honte

    avant toute affirmation sur la bible, il serait important de prouver d'abord l'existence des personnes qui y sont.en vous lisant, j'ai l'impression de lire une analyse d'un gamin à qui on fait croire à l'existente du père noel. aujourd'hui tout le monde sait que la bible n'est pas une parole divine et qu'elle renferme une compilation des recits venant de tout les coins du monde. pour avoir une idée de ce que j'avance il suffit de lire la bible revelée ect... bonne lecture

    Posté par ekam, 08 septembre 2010 à 21:25
  • Ekam,
    Quand on se promène sur la toile avec un pesudonyme parce qu'on n'est pas capable d'assumer sa propre identité, on ne doit pas se permettre certains propos. Laisse donc de côté ta bible, celle que tu as écrite et en laquelle tu as placé ta foi. Alors tu comprendras qu'ici je parle d'une histoire humaine et non point divine. Le texte présenté ici ne doit pourtant pas être très difficile pour quelqu'un comme toi qui lis la Bible et prétends la comprendre ! Sans doute que la Bible révélée par toi est plus facile ! Je suppose que les passages que je cite dans mon texte ne se trouvent pas dans ta Bible révélée.

    Dis-moi Ekam, l'histoire de la Koushite (ou Ethiopienne, selon certaines versions) est-elle dans ta Bilble révélée ? Donne-nous ta révélation et tout sera clair. Je ne demande qu'à apprendre.

    Posté par St-Ralph, 08 septembre 2010 à 23:09
  • Bravo Ralph

    Salut Ralph
    Après le roi Salomon et la reine de sabbat, on découvre une nouvelle "élue" noire. Les historiens occidentaux sont très peu prolixes, quand il s’agit de mettre en lumière ces personnages, hors du commun, d’origine africaine. Mais, où sont donc les historiens noirs ?

    Posté par Xada, 14 septembre 2010 à 17:51
  • Coucou, Xada !

    C'est un peu tard que je donne une suite à ton commentaire et surtout à la queston "où sont les historiens noirs ?" Je crois qu'il y a aujourd'hui des historiens noirs qui font d'excellentes recherches sur les traces laissées par les Noirs dans l'Antiquité. Je dirais plutôt que ce sont les oeuvres de vulgarisation des résultats de ces recherches et l'enseignement même de ces recherches qui font défaut. Il nous faut des oeuvres qui reprennent les figures historiques noires pour que leur mémoires soient entretenues.

    Posté par St-Ralph, 24 septembre 2010 à 17:56
  • L'histoire de Moïse vue par Pierre Nillon

    Il est toujours bon de boire à d'autres sources qu'européennes. Désormais les Noirs sont nombreux à descendre dans l'arène de l'histoire, et c'est tant mieux. Prenez le temps d'écouter Pierre Nillon.
    http://www.dailymotion.com/video/xe6db8_pierre-nillon-la-veritable-bible-de_webcam

    Posté par St-Ralph, 24 septembre 2010 à 21:41
  • Pierre Nillon et l'histoire des religions

    Il est bon de découvrir les historiens africains qui obligent leurs collègues européens à éviter des visions trop eurocentrées de l'histoire de l'humanité.
    http://www.dailymotion.com/video/xd9byp_la-veritable-bible-de-moise-pierre_news

    Posté par St-Ralph, 24 septembre 2010 à 22:01
  • Intéressant

    C'est intéressant St Ralph, de voir comment tu en est venue à ce roman qui fait partie d'une trilogie si ma mémoire est bonne, Marek Halter avait largement fait les plateaux pour en parler du coup son projet de bible au féminin m'avait intrigué.

    En te lisant, j'ai eu l'impression que tu en parlais comme d'histoires vrais. çà aussi c'est intéressant, parce que du coup, çà conditionne ton analyse.

    Puisque le sujet t'intéresse, je serais curieuse de savoir ce que tu as pensé de sa reine de Sabbah (saba) cà serait palpitant à lire pour moi, tu sais à quel point j'aime tes analyses même si je ne les comprends pas toujours.

    à bientôt

    Caro

    Posté par C.Kiminou, 29 novembre 2010 à 03:39
  • Une histoire vraie !

    Caro, l'histoire de Tsippora et de Moïse est une hitoire vraie. De nombreux personnages de la Bible sont des personnages réels. Parfois les histoires ont été enjolivées, mais le fond historique est réel. La seule difficulté que nous avons c'est de faire la différence entre ce qui a été ajouté par le talent du narrateur et ce qui est la réalité.

    Je pense que Marek Halter a eu tort de faire de Tsippora une fille adoptive pour contenter le public européen qu'il pensait incapable de comprendre comment une Noire pouvait se trouver près du Sinaï où Moïse a reçu les divines tables. Pourtant l'histoire révèle aujourd'hui que la péninsule arabique étaient occupée par des Noirs. Aujourd'hui encore, dans le sud de l'Arabie Saoudite, vivent des autochtones noirs. C'est ce que montre Runoko Rashidi dans "L'histoire millénaire des Africains en Asie".

    Posté par St-Ralph, 29 novembre 2010 à 20:35
  • vérité

    Arretez de délirer; déjà pourquoi l'epouse noir de moise? Moise était il blanc?
    "Sur l'épouse de Moïse qui est une noire venue de Koush ou appelée Koushite parce que noire..." La n'a jamais dis qu'elle etait appeler koushite parcequ'elle etait noir...n'extrapoler pas elle est appeler koushite parcequ'elle venait de koush (les egyptiens et beaucoup d'autres etaient noir mais pas koushite) koushite ne signifie pas noir
    Dans ce passage biblique il ne s'agit pas de racisme envers tsippora mais plutot de xenophobie
    Je vous invite a revoir vos connaissances et si ce livre ce base sur ce "racisme" c'est une arnaque qui vise a faire croire que moise aaron et miriam etaient eux 'logiquement blanc'

    Posté par ainturlito, 09 novembre 2011 à 19:13
  • Je ne vous crois pas plus érudit que l'auteur du livre et moi réunis. Avez-vous lu le livre ? Généralement, les gens qui réagissent comme vous le faites sont ceux qui ne prennent pas le temps de lire.

    1. Cherchez dans diverses bibles le passage cité plus haut et vous verrez que parfois cette femme est appelée "l'éthiopienne" et parfois "la Koushite". A votre avis pourquoi ? L'auteur et moi sommes d'accord pour dire que c'est parce qu'elle est noire.

    2. Aujourd'hui quand quelqu'un vous dit "mon ami est africain", quelle est la première image de la personne qui vous vient à l'esprit. Si vous n'êtes pas de mauvaise fois, vous direz que vous imaginez que cet ami est noir. Et pourtant ...

    3. Quand on parle de "tirailleurs Sénégalais", croyez-vous vraiment que l'on parle des habitants du Sénégal ?

    Tous ces termes sont des reflets d'une époque, des schémas catégoriels d'une époque.

    Posté par St-Ralph, 09 novembre 2011 à 20:08
  • la verité

    il est dit que Moise pour atteindre Madian, n'a traversé que le désert, alors QUE de l' Égypte à Madian il y a le Nil ou la mer rouge à traverser! je suis convaincu qu'il s' est plutôt réfugié en Éthiopie ou au Soudan dont l' accès parait plus humainement joignable que celui de Madian! Encore pourquoi ordonnerait- il la destruction de Madian si s' était là-bas que venait son salut avec la découverte YHWH?

    Posté par djaro, 14 mars 2012 à 16:15
  • Tes suppositions sont pertinentes, mon cher Djaro. Cependant, si ceux qui ont écrit le texte ont plutôt entendu parler de Madian, c'est qu'il devait s'agir de Madian ; sinon ils auraient parlé de l'Ethiopie ou de Koush qu'ils connaissaient. Ne compliquons donc pas les choses. Une chose est certaine : à cette époque, dans le désert de l'Arabie Séaoudite actulle vivaient de nombreuses populations noires qui y subsistent encore.

    Posté par St-Ralph, 14 mars 2012 à 16:45
  • Dictionnaire biographique des Africains

    Monsieur,

    J’ai le plaisir de vous annoncer la parution de mon « Dictionnaire biographique des Africains », aux éditions LE CRI à Bruxelles, en Belgique et aux éditions BUKU à Kinshasa, en République démocratique du Congo.
    Cet ouvrage, dont la rédaction m’a pris 17 ans, comprend 2.665 biographies de personnalités africaines de toutes les époques, de tous les pays du continent sans distinction de races, de langues ou de religions.
    L’histoire africaine a toujours été anonyme. J’ai choisi d’en faire l’histoire des Africains. Le choix des personnalités n’a pas été évident.
    Ils sont conquérants, politiciens, écrivains, cinéastes, acteurs, sportifs, musiciens, artistes, religieux, saints, papes ou humbles citoyens, etc.
    A ma grande satisfaction et malgré sa taille (855 pages) l’ouvrage a eu un tel succès que, ma première lectrice est une jeune fille de 13 ans qui a tenu à ce que sa mère lui achète le livre à la Foire du Livre de Bruxelles. Elle voulait absolument connaître ses origines africaines à travers les biographies de ceux qui ont fait et font encore son histoire.
    Je suis certain que vous serez fier (e) de l’avoir ou de l’offrir à vos relations qui seront heureuses de le ranger bien en vue dans leur bibliothèque. Vous aurez le plaisir d’y trouver un parent célèbre, un ami proche, des personnalités que vous avez toujours voulu connaître.
    Ce dictionnaire est destiné aux professeurs, aux étudiants et aux élèves, aux journalistes, aux chercheurs, aux intellectuels et à tous ceux qui veulent découvrir la vie des Femmes et des Hommes qui ont écrit par leurs actes l’Histoire du continent africain.
    J’espère que vous allez considérer cet ouvrage comme le meilleur cadeau que vous pourrez offrir à celui ou à celle qui se passionne pour l’Afrique.
    Je vous remercie de partager ma passion et vous souhaite toute la satisfaction nécessaire à sa lecture et sa diffusion.

    Jean I.N. KANYARWUNGA

    Coordonnées de l’éditeur pour toute commande :
    Monsieur Christian LUTZ
    Le Cri édition,
    Avenue Léopold Wiener
    18 - 1170 Bruxelles
    Christian lutz.lecri@skynet.be
    www.lecri.be
    Tél ++32 2 646 65 33
    Fax +32 (0)2 646 66 07

    Mention :
    Jean I. N. KANYARWUNGA
    Dictionnaire biographique des Africains
    Dictionnaire, 832 pp, 2012
    ISBN 978-2-8710-6567-8
    40,00 €

    Minisite de l’auteur :
    http://www.cesbc.org/publications/kanyarwunga/kanyarwunga.htm

    Posté par KANYARWUNGA Jean, 16 novembre 2012 à 08:51
  • La Bible est l'Histoire des Noirs

    Bonjour à tous,
    Je laisse ce message pour vous dire que tous les personnages bibliques importants étaient tous noirs, les prophètes, les patriarchers, le Christ lui-même (YEHOSHUA HAMASHIA ) de son vrai nom ainsi que tous les Apôtres.
    Les véritables juifs vivent en Afrique Centrale (Sophonie 3:10).
    Le Christ était noir (Matthieu 1:3 et Genèse 3. Venez voir la vidéo de Zouloula100 sur Youtube (titre: "Jésus-Christ était noir")
    Dieu ne connaît ni Jésus ni les Chrétiens de ce siècle (vidéo de Zouloula100 sur Youtube).

    Posté par ZolaBolingo, 27 novembre 2012 à 11:05
  • Moise noir

    je l'avais remarqué y a 2 ou 3 ans mais J'irrais même plus loin dans l'analyse en disant qu'il y a de forte probabilité que moise soit noir !!! Et je ne dis pas ça parceque j'ai des origines noires mais je peux le prouver mathématiquement ! Sachant qu'à l'époque la bourgeoisie dominante (dynastie) d'Egypte était noir, et que à en croire les saintes écritures, moise fut prince d'egypte (et par conséquent, pouvait passer physiquement pour un egyptien) nous pouvons en conclure que moise était bien noir!!! Si vous ne me croyez pas, àvous de chercher des représentations des pharaons Sétie 1er et Ramsès 2 ! Les deux pharaons qui régnait (qui aurait) durant moise!

    Posté par Ben pa moli, 17 juillet 2013 à 19:12
  • Mon cher Ben pamoli,

    ce que tu dis n'est pas absolument faux. Et cela pour la simple raison qu'avant la fin du 17è siècle - disons avant le 18è siècle - jamais les écrits n'ont distingué les peuples selon leur couleur. C'est justement ce qui explique qu'aujourd'hui nous soyons tous, Blancs et Noirs, perdus dans la reconnaissance des nos ancêtres en termes de couleurs. Depuis le 18è siècle, nous raisonnons en termes de couleurs alors qu'eux raisonnaient en termes de régions, en termes de géographie.

    Je suis en train de lire un livre qui reprend les archives françaises, portugaises et espagnoles du 14e jusqu'au 17e siècle. Quand les Français du 16e et 17e siècles découvraient les Noirs d'Afrique, ils n'étaient nullement racistes à leur égard. Ils étaient tout simplement surpris de leur couleur et rapportaient tout selon ce qu'ils vivaient en France. Jamais, dans leurs écrits, les Français ne disaient être supérieurs aux Noirs. Jamais !! Le racisme et la manière de penser selon la couleur de la peau sont nés au 18è siècle grâce aux hommes de sciences. Les grands responsables de ce que nous vivons aujourd'hui, ce sont ceux qui se croient plus savants que les autres. Les plus imbéciles en quelque sorte.

    Posté par St-Ralph, 19 juillet 2013 à 21:42
  • La femme de Moise n'etait pas noire.
    Elle etait blanche, tres blanche, aux longs cheveux noirs..

    Posté par suniai, 17 août 2013 à 01:42
  • ...Et bien sûr, Suniai l'a vue. Et bien sûr pour Sniai toute personne qui a les cheveux longs est blanche. Blanche comme quoi ? La craie ?

    Posté par St-Ralph, 17 août 2013 à 08:41
  • Bonjour à tous

    Je suis tombé sur ce site parce qu je cherchais des explications concernant le passage de Nombres 11 v 35 et 12 v 1 cité par St-Ralph.
    Qui est cette femme cushite ou Koushite que Moïse a prise pour femme ?
    En Exode 4 v 20, Moïse retourne en Egypte et prends avec lui sa femme Séphora et ses 2 fils. En chemin se produit un incident douloureux relaté en Exode 4 v 25-26. Puis le peuple d'Israël est délivré d'Egypte et se met en route vers le pays de Canaan. Il n'est plus parlé de la femme de Moïse jusqu'en Exode 18 v 1-7 où nous apprenons que Moïse avait renvoyé sa femme Séphora! Il ne nous est pas dit pour quelle raison. Jéthro le beau-père de Moïse la ramène avec ses 2 fils.
    Après cet évènement nous n'entendons plus parler de Séphora si ce n'est dans le passage de Nombres 12 v 1 pour autant qu'il s'agisse de la même femme ?
    Tout d'abord il faut préciser 2 choses: Cush est un fis de Cham selon Gen 10 v 6-10, ses descendants occupèrent principalement l'Ethiopie; Madian est un fils d'Abraham et de Ketura selon Gen 25 v 2-4 et ses descendants occupèrent le pays du même nom (cf. carte reproduite ci-dessus). Il s'agit donc de 2 peuples distincts.
    Certains commentateurs pensent que Séphora et la femme Cushite sont identiques.
    D'autres suggèrent plutôt qu'il s'agit d'une autre femme, vu son origine différente, que Moïse aurait prise suite au renvoi de Séphora évoqué en Exode 18 v 2. Si cette femme était de couleur noire comme les Ethiopiens, on peut bien le penser. Pour Dieu c'est un créature comme une autre et la couleur de peau n'a pas d'importance.

    Posté par Ronald, 16 janvier 2014 à 11:12
  • Ronald, en quoi le fait que Tsippora soit noire te gêne ? Ce long commentaire ne met pas en cause le travail de Marek Halter qui n'est pas un collégien. C'est un érudit ! Il suffit de faire des recherches sur lui.

    Dans l'antiquité, et même jusqu'au 15 siècle, on désignait les peuples par leur région connue de tous. Ils n'étaient jamais désignés par leur couleur de peau ; sauf dans des comparaisons négatives renvoyant par exemple à enfer.

    Tous ceux qui raisonnent au conditionnel sont hors de la vérité biblique. Ils émettent des hypothèses là où les hypothèses ne sont pas nécessaires mais peuvent servir leur idéologie ou leur conception de l'histoire. C'est comme tous les imbéciles qui croient que parce qu'il y avait la polygamie dans l'antiquité s'imaginent que les hommes changeaient de femme tous les quinze jours. Ce sont les mêmes qui, dans la deuxième moitié du 20è siècle, s'opposaient à la prise de la pilule parce qu'ils étaient persuadés qu'avec ce moyen contraceptif les femmes coucheraient avec n'importe qui à n'importe quel coin de rue. Pour moi, les hommes qui avancent dans l'histoire de l'humanité avec des hypothèses sont des gens mal intentionnés.

    Posté par St-Ralph, 16 janvier 2014 à 13:30
  • Complément pour St-Ralph

    Merci pour ta réponse.
    Le fait que Séphora soit noire ne me gêne pas, car je le suis moi-même, de nature pécheur et enfant de colère.
    Encore une fois, Dieu ne regarde pas à la couleur de ma peau, car "il n'y a pas de différence, car tous ont péché et n'atteignent pas à la gloire de Dieu" Rom. 3 v 23
    Loin de moi de mettre en cause le travail des érudits, mais la Parole de Dieu me suffit même s'il y a des choses écrites qui sont difficiles à comprendre.

    Posté par Ronald, 16 janvier 2014 à 14:07
  • L'importance de Tsippora par un rabbin

    Bonjour,
    Je suis tombé sur votre site en effectuant des recherches sur Tsippora afin de faire connaître son histoire (et son importance) à des amis noirs qui sont choqués par la façon dont sont traités les Falashas en Israël.
    J'ai entendu parler d'elle pour la première fois grâce à une vidéo que, si vous me le permettez, j'aimerai partager.

    http://www.youtube.com/watch?v=-TZ_xHBu4yQ
    Pour le passage sur Tsippora, allez directement en 56:06

    Dans un quasi-même registre, connaissez vous Bilal, compagnon du Prophète Mohammed (Paix et Bénédiction sur lui)? Une histoire magnifique qui me fais verser des larmes à chaque fois que je la lis
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bilal_ibn_Rabah
    Je ne fais pas de prosélytisme, j'aime juste les belles histoires
    Pardonnez moi si mon intervention est malvenue.
    Bonne continuation

    Posté par samir, 23 janvier 2014 à 12:24
  • Très intéressante intervention.

    Cher voisin, collègue et ami,
    je découvre ton blog remarquable,
    alors que je m'interrogeais sur ce passage du livre des Nombres,
    où Miryam, la soeur de Moïse devint lépreuse pour avoir critiquée l'union
    de Moïse avec une Nubienne....

    Posté par Vincent, 05 août 2015 à 09:19
  • erratum

    pour l'avoir critiquée, ou pour avoir critiqué l'union de Moïse...
    (erreur de frappe, j'ai envoyé trop vite le message...)

    Posté par Vincent, 05 août 2015 à 09:25
  • Cher Vincent, collègue, voisin et ami,

    Merci d'être passé. Ta visite me fait vraiment plaisir. Je bénis la recherche qui t'a conduit ici.
    A bientôt !

    Posté par St-Ralph, 06 août 2015 à 10:26
  • Les femmes de Moïse selon la Tora

    Jusqu’ici, j’ai toujours pensé que la femme kouchite (ou nubienne ou éthiopienne ou sabéenne selon les versions) était différente de Sephora la madianite. Mais il y a peu de temps, répondant à une question, le pasteur de mon église disait que Sephora était éthiopienne. L’honnêteté intellectuelle et la curiosité me poussent généralement, en cas de contradiction, à m’ouvrir à d’autres sources. Je me suis donc ouvert à la toile (Google) qui m’a conduit vers les analyses de Raphael que j’ai lues ainsi que les différents commentaires (dont celui de Ronald que j’ai particulièrement apprécié) sur le sujet «Tsippora, l'épouse noire de Moïse». Pour être honnête, j’ai fini par me faire à l’idée que si Dieu nous exposait l’opinion de chaque lecteur sur Sa Parole, il y a des chances que l’on découvre plusieurs interprétations d’une Parole réputée unique comme Dieu Lui-même. A qui la faute ? Excellente question me dira-t-on. Poursuivant les différentes révélations de la toile, je me suis retrouvé dans un forum pour chrétiens d’origine juive. Voici ce que les juifs messianiques – comme ils se font appeler – disent sur le sujet :

    «Moché (Moïse) conformément à ce que rapporte La Torah eut deux femmes. Les choses sont claires dans La Bible.

    Première femme de Moïse : Séphora la Madianite selon Exode 2:21 : Moïse se décida à demeurer chez cet homme (Jéthro Madianite), qui lui donna pour femme Séphora, sa fille.

    Deuxième épouse de Moïse : la femme Kouchite et non Madianite selon Nombres 12:1 Myriam et Aaron parlèrent contre Moïse au sujet de la femme Kouchite qu'il avait prise, car il avait pris une femme Kouchite.

    Madian et Kouch sont deux peuples bien distincts dans La Bible selon Genèse 10:6 : Les fils de Cham furent : Kouch, Mitsraïm, Puth et Canaan. Et selon Genèse 25:1-2 : Abraham prit encore une femme, nommée Ketura. Elle lui enfanta Zimran, Jokschan, Medan, Madian, Jischbak et Schuach.

    Les Kouchites sont Chamites alors que les Madianites sont Sémites par Abraham.»

    Ce post est consultable sur le lien ci-dessous :
    http://messianique.forumpro.fr/t2367-moise-avait-il-une-ou-deux-epouses .

    Voici mes explications à moi : Il ne me semble pas qu’Aaron et Myriam aient mis en cause le mariage de Moïse avec sa (première) femme madianite, ce qui reviendrait à aller contre la logique et les usages. En effet, Moïse avait été séparé des siens pendant quarante années entre sa fuite et son retour devant le pharaon. Quarante années pendant lesquelles il avait été séparé des siens. Quarante années qu’il put supporter grâce à son épouse madianite. Si Myriam et Aaron ont retrouvé un Moïse en forme, capable d’aller de l’avant pour accomplir une aussi grande mission, c’est que son épouse madianite y était pour quelque chose. Selon l’usage, une telle femme est toujours fort appréciée de la belle famille, quelles que soient ses origines. D’autre part, Moïse a eu deux enfants d’elle, qui devaient être des trentenaires confirmés au moment des retrouvailles. On ne s’attaque pas facilement à une femme qui a supporté les années de galère d’un frère éloigné pendant quarante années, et qui lui a enfanté deux gosses. Si donc plusieurs années après la libération des israélites de la servitude égyptienne, Aaron et Myriam s’en prennent à Moïse à cause de la femme Kouchite qu’il avait épousée, c’est qu’il devait en toute logique s’agir d’une autre (seconde) épouse.

    Pardon d’avoir été long.

    Posté par popolito, 06 janvier 2016 à 11:45
  • Si elle etait n'exite t'il pas une possibilite que les israelite soit tous des noir et que la mefiance n'est qu'une continuté de ce que l'on retrouve de nos jour entre diferente tribut en Afrique?

    Posté par Chom Chom, 08 janvier 2016 à 08:21
  • Merci pour ta longue analyse Popolito.Ce qu'il importe de retenir dans
    cette histoire, c'est que rien ne dit dans la Bible que Moïse a plusieurs femmes. C'est une interprétation que chacun fait tout simplement parce que l'on parle de sa vie à Mâdian puis d'une épouse koushite quand il est dans le désert avec son frère et sa soeur.

    Marek Halter qui est un érudit des choses religieuses a fait le choix de faire de la femme de Moïse qui était avec lui à Mâdian la même qui était avec lui dans le désert. Ronald dit que les Mâdianites et les Koushites sont deux peuples différents ; ce qui rejoint ton avis. Je n'en disconviens pas. Mais deux peuples différents ne veut pas dire deux couleurs différentes. Rien ne nous dit que les Mâdianites ne sont pas des Noirs ! Il y a aujourd'hui encore des peuples noirs autochtones dans le sud de l'Arabie Saoudite. Des peuples qui n'ont rien à voir avec les traites musulmanes.

    Marek Halter a fait le choix de faire de la Koushite du désert la femme qu'il a épousée à Mâdian ; mais il a pris soin d'en faire une fille adoptive, c'est-à-dire une noire (koushite) adoptée par un père blanc (Mâdianite). C'est là que je dis qu'il a peut-être tort d'en faire une fille adoptée parce que la population de Mâdian pourrait être une population noire. Et hier comme aujourd'hui, tout ce qui est noir est dit africain par une très grande majorité de personnes. Affirmer que Moïse avait plusieurs femmes n'est absolument pas défendables avec l'appui des textes bibliques. Ce n'est pas parce que la polygamie était permise qu'il faut distribuer des épouses aux gens même quand rien ne le démontre.

    Les Européens n'ont-il pas attribué faussement des dizaines de femmes aux africains tout simplement parce que ceux-ci appellent lles femmes de leurs frères et de leurs cousin "ma femme" ? Oui, en Afrique un homme appelle affectueusement la femme de son frère ou de son cousin "ma femme" ; cela ne veut pas dire qu'elle partage son lit.

    Posté par St-Ralph, 08 janvier 2016 à 23:34
  • Remarque à propos des chrétiens d'origine juive !

    Je viens de terminer l'excellent roman d'Olivier Merle intitulé "Le fils de l'homme". Crois-moi que les chrétiens juifs sont à l'origine de toutes les ramifications des églises chrétiennes que nous connaissons aujourd'hui. Ils n'ont jamais été d'accord sur l'interprétation des textes.Et avant eux, les juifs n'étaient pas non plus d'accord sur l'interprétation des textes anciens. C'est d'ailleurs pour cette raison que les religieux ont condamné Jésus à mort. Le pouvoir romain n'a fait qu'exécuter la sentence prononcée par les religieux juifs. Ils ne sont pas plus crédibles que les érudits non religieux comme Marek Halter et autres.

    Posté par St-Ralph, 08 janvier 2016 à 23:47
  • Erreur

    Tsipora n'est pas la Koushite mais la première femme de Moïse. Ce sont les commentaires ultérieurs ne pouvant pas avaler le fait que Moïse se marie avec une Noire qui ont tenté de faire croire que Moïse a épousé deux fois la même femme. Contorsions auquelles se prête malheureusement Marek Halter. Mais le message divin est explicite: la lèpre de Myriam signifie "puisque tu n'aimes que les peaux blanches avec cette maladie tu vas être servie". A noter que ce qui est traduit par lèpre recouvre en fait toutes sortes de maladie de peau.

    Posté par Zérah, 01 septembre 2016 à 16:00
  • les chose son normal

    j ai trouver sa bien

    Posté par didi, 08 décembre 2016 à 13:25
  • Sources rabiniques sur la couleur de Tsipora

    http://www.techouvot.com/image-vt17711.html

    Posté par Tsiporette, 11 janvier 2017 à 13:49
  • Une source rabbinique n'est pas forcément garante de vérité. Tous les peuples de la terre savent dire des contes.

    Posté par St-Ralph, 11 janvier 2017 à 14:16
  • Lettre à Tsippur

    Tsipur, tu as aimé ton bel amoureux , plus que ta vie. Ton père a fait alliance avec lui contre son ennemi. Il l'a aidé dans ses entreprises guerrières de sauveur de son peuple perdu dans l'aliénation culturelle. Une fois la tâche accomplie, il t'abandonne avec tes fils, "Papa je veux mon mari chéri", Le vieux Lion de Madiân t'a ramené vers lui, parce qu'il lui devait quelque chose, "Je t'ordonne d'aimer ma fifille adorée rugit-il.... heu... Je veux dire...prend soin de ma fille, et de mes petits fils... heu...je suis vieux, il faut que tu la gardes" "Elle t'aime plus que tout".. Mais le Guerrier avait une Nation à bâtir, un peuple à sauver de l'horreur du métissage culturel. Il ne voulait plus s'empêtrer dans des guerres de Harem.

    Tsippur tu avais été mère deux fois, tu avait perdu tes appâts, toutes ces écorchures, ce blessures dues à la rudesse des assaults répétés contre l'ennemi, avaient rendus ton mari, froid et calculateur comme un crotale du désert.... Ton Amour, même s'il était grand comme l'univers,n'allait pas l'aider à purifier le sang et le coeur de son peuple des Abominations dans lesquels ils se vautraient dans ce pays d'agriculteurs.
    Je pleure avec toi, l'amour perdu Tsippur, Princesse de Madiân.

    Posté par Edith PIAF, 20 février 2017 à 15:40
  • lire

    lire

    Posté par nino, 04 mai 2017 à 19:11
  • La quête de la connaisance

    Bonjour à tous.
    Je m'excuse de n'être pas un érudit mais je voudrais participer à cette conversation tout espérant ne pas passer pour gamin.
    Je n'ai pas eu l'honneur de lire le roman de notre ami Marek Halter mais je suppose qu'il a fait un travail remarquable à saluer et à encourager.
    Aussi, notre ami St-Ralph fait la remarque suivante:

    '' JE PENSE QUE MAREK HALTER A EU TORT DE FAIRE DE TSIPPORA UNE FILLE ADOPTIVE POUR CONTENTER LE PUBLIC EUROPEEN'' , ...

    Cela me fait dire que ce livre doit être considéré comme un travail qui, comme plusieurs autres œuvres, permettent de progresser sur le chemin qui nous mène au savoir.

    Et à la lecture des commentaires des uns et des autres, je vois s'accomplir le texte biblique qui dit:

    - Il a fait que tous les hommes, sortis d'un seul sang, habitassent sur toute la surface de la terre, ayant déterminé la durée des temps et les bornes de leur demeure; il a voulu qu'ils cherchassent le Seigneur, ET QU'ILS S'EFFORÇASSENT DE LE TROUVER EN TÂTONNANT, bien qu'il ne soit pas loin de chacun de nous, Actes 17:26-27

    Ailleurs dans la Bible il est dit:

    - Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.

    Je perçois simplement une humanité qui veut connaitre et comprendre son histoire. Sur ce chemin il y aura certainement des errements. Mais il faut tenir la route, au risque de mourir. Osée 4:6

    En espérant avoir fait du bien à tous, je vous salue.
    Goméné BOLOU

    Posté par Goméné, 14 mai 2017 à 18:47
  • Cher Goméné,
    La phrase que vous citez veut tout simplement dire que faire de Tsippora une fille adoptive n'est pas une vérité historique mais une invention romanesque que j'ai jugée propre à satisfaire les Européens.

    Pourquoi ? A cette époque biblique, l'Arabie Saoudite actuelle - terre de Tsippora - étaient peuplée en grande partie par des Noires. On retrouve aujourd'hui encore des communautés noires au Yemen, sud de l'Arabie saoudite. Pendant le conflit yéménite, nombreux sont les Noirs de ce pays qui se sont réfugiés en Afrique en traversant la Mer Rouge sur des barques comme dans l'antiquité., comme aux temps de la reine de Saba qui régnait sur les deux rives.

    Je voulais dire que Malek Halter n'avait pas besoin de faire du père de la noire Tsippora un Blanc qui l'aurait adoptée. Le père de Tsippora qui était noir (puisque l'auteur dit que Tsippora est noire) pouvait bien être un Noir qui vivait dans la région du Sinaï. Faire de Tsppora une fille adoptée par un Blanc, c'est dire que le Sinaï était seulement peuplé par des Blancs à l'époque biblique. C'est ce dont je doute.

    Posté par St-Ralph, 14 mai 2017 à 20:20
  • ... mais toute la Bible n'est qu'une histpire de noirs, que les blancs ont voulu tricher!

    Pourquoi insister sur la negritude de Sipporah autant? Vous oublie qu'à la même époque, Asnath, la femme de Joseph vendu pas ses frères était egalement noire? Et mieux encore Prêtresse de On, un culte initiatique noir qui continue encore aujourd'hui dans les milieux vaudou du Benin et de l'Ethiopie? Et puis quand on dit que Dieu prit la teere en la molut pour créér Adam mais sans doute un peu de bon sens tout simplement! La terre a exactement quelle couleur s'il vous plait? Soit elle est noire comme les mandingues et les maures, les nubiens, habitants du sud de la Lybie, de l'Egypte et du soudan, la race des Pharaons, soit elle est marron, comme tous les bantous, ou elle est alors argileuse, comme trouve un peu partout parmi les noirs noirs et les noirs marrons. Et là, ce sont les trois couleurs de la peau de la race noire.
    Je suis Prêtre à Beersheva en Israel, donc Rabbin, je ne suis pas raciste, mais je raconte les faits tels qu'ils sont enseignés ici à l'université hebraique de Jerusalem où j'ai eu la maitrise en théologie hebraique.
    Alors la race dite blanche vient d'ou? Mais tout simplement du serpent qui était sorti de la mer pour seduire Eve! Voyez donc les qualités hygieniques du serpent comparé à ceux de ses enfants, tout comme leurs qualités morales communes! Mechants, envieux de la richesse des autres, menteurs, criminels, materialistes, prêts à tuer tout le temps pour l'Euro et le dollar, séduisants, maudits! Calomniateurs, ... etc.

    Abel était donc le vrai fils d'Adam, alors que Cain était le fils du serpent ok?

    Je peux pas beaucoup en parler ici, mais pour ceux qui ont les moyens je vous conseillerais d'acheter la Bible du Bwiti, le livre sacré du culte sacré des gabonais, un culte national bien enraciné au Cameroun egalement.

    Et pour ceux qui peuvent aussi, alle au musée du Caire en Egypte voir les momies du Pharaon, de sa mère et de toute sa famille, vous verrez s'ils étaient noirs ou pas.
    Et puis à la sortie du musée, visite le sinai et essayez d'y rencontrer les hebreux noirs qui y sont éparpillés jusqu'en judée en israel où j'ai passé 24 ans, et vous connaitre d'autre vérités plus grandes encore, et ces vérités vous rendront libres.

    Et ne manquez pas d'aller à Jerusalem, où une immense surprise vous attendra encore, car LA TOMBE DE JESUS N'EXISTE PAS.
    Et son histoire alors !!!

    Apocalypse 2:8Ecris à l'ange de l'Eglise de Smyrne: Voici ce que dit le premier et le dernier, celui qui était mort, et qui est revenu à la vie: 9Je connais ta tribulation et ta pauvreté bien que tu sois riche, et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan.

    Enfants d'Afrique à la recherche de leur Dieu ne vous inquiète pas du tout, votre Dieu ne vous a pas abandonné, votre Dieu guette, et vous laisse dans cette experience pour que vous la vivie à fond et ainsi, la prochaine fois quand il apparaittra pour son reigne, votre règne, que vous ne soyie plus dupés par la semence du serpent qui combat la semence d"Adam
    Et c'est pour cela que n'attendez pas leur amour, ils ne vous aimeront jamais, car ils savent que vous êtes les enfatns de la bénédiction, et eux ceux de la malediction, car Dieu les punira pour tout le mal qu'ils on fait à l'humanité entière.

    Bon courage donc, et surtout, n'abandonnez pas vos cultures pour leur religion, ce qu'ils appellent Christianisme est une creation du diable, pour vous faire oublier l'ancien testament. Il n'est pas ancien, ce nom aussi est faux comme tout le nouveau Testament, son nom c'est la Torah de nos ancêtres.
    1. «Voici, les jours viennent, dit l’Éternel, Où Je châtierai tous les circoncis qui ne le sont pas de cœur,»(Jé 9:25-26), «Voici, Je te donne de ceux de la Synagogue de Satan, qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent;»(Ap 3:9), Car «Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds;»(Jn 8:44)
    2. «Je connais ta tribulation et ta pauvreté bien que tu sois riche, et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une Synagogue de Satan.»(Ap 2:9), Car «ils ne pensent qu'aux choses de la terre.»(Phil 3:19), mais toi tu es riche spirituellement, bien que pauvre.
    3. Alors «Ils lui répondirent: Notre père, c'est Abraham. Jésus leur dit: Si vous étiez enfants d'Abraham, vous feriez les œuvres d'Abraham.»(Jn 8 :39), Car «Vous avez pour père le diable,»(Jn 8:44)
    4. Car «Vous avez porté la tente de Moloch et l'étoile du dieu Remphan, ces images que vous avez faites pour les adorer! Aussi vous transporterai-Je au-delà de Babylone»(Ac 7:43), la soi-disant étoile de David n'a rien à voir avec le roi David, ni le roi Salomon. C'est l’étoile Satanique de Moloch, ramenée Égypte, «il ne se tient pas dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui.»(Jn 8:44)
    5. «ce sont ces Juifs qui ont fait mourir le Seigneur Jésus et leurs propres prophètes, qui nous ont persécutés, qui déplaisent à Dieu, et qui sont ennemis de tous les hommes»(1Thess 2:15), Car «ils ont pour dieu leur ventre,»(Phil 3:19)
    6. Les soi-disant Juifs qui Occupent Israël aujourd’hui, Ashkénazes sont Khazar, ethnie Turque convertie au 8e siècle ap JC, et représentent 98% des soi-disant Juifs actuels. Dont aucun n'est, ni Sémite, ni Hébreu, ni Juif. Mais bien Gog et Magog. Car les Écritures et les Prophètes, TOUS vrais Juifs, Hébreux et Sémites, ne peuvent êtres "antisémites". Car seul le voleur parle d'antisémitisme.

    pastorjohaness@yahoo.ca

    johanessjoszeph/Facebook.com

    Posté par Johaness Joszeph, 01 juin 2017 à 16:59
  • Satan est blanc.

    C'est donc le pire racket même, que ceux-là, qui vivent de l'Antisémitisme qu'il ont inventé, ne soient ni Sémites, ni Hébreux, Juifs. Ceci ni selon la chair, ni même selon la Foi. Car en outre, le Sionisme n'est pas le Judaïsme. Mais exactement son contraire. Passant d'une Espérance Céleste, annoncée par Esaïe, et tous les Prophètes [Qui eux sont TOUS, vrais Sémites, vrais Juifs et vrais Hébreux] à une espérance terrestre. Le Sionisme est donc ainsi le Satanisme. Nommément Gog et Magog, la Bête qui s'élève de la terre (Ap 13)

    Posté par Johaness Joszeph, 01 juin 2017 à 17:08
  • jesus

    Je viens de lire le livre "Tsippora" de Marek Halter. Voulant en savoir plus, je suis tombé sur l'article de Raphaël que je trouve très pertinent. Je précise que je suis blanc et athée mais je m'intéresse aux religions. Dans l'imaginaire, occidental du moins, Jésus est représenté grand, blanc, barbu. Image peut-être dû au suaire de Turin, qui n'est pas de l'époque de Jésus. Je me demande si cet homme n'était pas plutôt de taille moyenne, le teint mat (physique habituel des gens du Moyen Orient). Et pourquoi pas noir ? Ou serait-ce une hérésie de ma part ?

    Posté par Jacky Bureau, 13 décembre 2017 à 17:33
  • Merci Jacky pour ce message. Non, Jésus ne peut pas avoir le visage des représentations que nous avons dans les églises d'Occident ; visages popularisés dans les colonies occidentales d'Afrique et des Amériques. Les recherches doivent donner à réfléchir et non à s'accrocher à des traditions religieuses modernes comme le christianisme et l'islamisme.

    Posté par St-Ralph, 13 décembre 2017 à 19:11
  • Moïse était un vrai Hébreux Noir.

    Moïse était un vrai Hébreux Noir. et le beau-père de Moïse était un Africain Kenya donc sa fille Séphora une femme noire . -

    Juges 1 v 16 - Les fils du Kénien, beau-père de Moïse, montèrent de la ville des palmiers, avec les fils de Juda, dans le désert de Juda au midi d'Arad, et ils allèrent s'établir parmi le peuple.

    Dieu lui-même avait ordoné au peuple noir de ne pas se mettre en alliance de mariage avec d'autres peuples . -

    Exode 23 v 32 - ( "Tu ne feras point d'alliance avec eux, ni avec leurs dieux" ). 33 Ils n'habiteront point dans ton pays, de peur qu'ils ne te fassent pécher contre moi; car tu servirais leurs dieux, et ce serait un piège pour toi.

    Deutéronome 7 v 3 - ( "Tu ne contracteras point de mariage avec ces peuples" ), tu ne donneras point tes filles à leurs fils, et tu ne prendras point leurs filles pour tes fils;

    le peuple noir africain est tombé dans le péché à cause de nombreuse désobéissance notamment en vendant leur propre frère
    ils ont fait du troc contre des baril de vin

    Exode 1 v 1 - Moïse faisait paître le troupeau de Jéthro, son beau-père, sacrificateur de Madian; et il mena le troupeau derrière le désert, et vint à la montagne de Dieu, à Horeb. 2 L'ange de l'Eternel lui apparut dans une flamme de feu, au milieu d'un buisson. Moïse regarda; et voici, le buisson était tout en feu, et le buisson ne se consumait point.

    Exode 3 v 6 - Et il ajouta : Je suis le Dieu de ton père, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob. Moïse se cacha le visage, car il craignait de regarder Dieu.
    7 L'Eternel dit : J'ai vu la souffrance de mon peuple qui est en Egypte, et j'ai entendu les cris que lui font pousser ses oppresseurs, car je connais ses douleurs. ...

    Exode 3 v 9 - Voici, les cris d'Israël sont venus jusqu'à moi, et j'ai vu l'oppression que leur font souffrir les Egyptiens. 10 Maintenant, va, je t'enverrai auprès de Pharaon, et tu feras sortir d'Egypte mon peuple, les enfants d'Israël. 11 Moïse dit à Dieu : Qui suis-je, pour aller vers Pharaon, et pour faire sortir d'Egypte les enfants d'Israël ? 12 Dieu dit : Je serai avec toi; et ceci sera pour toi le signe que c'est moi qui t'envoie : quand tu auras fait sortir d'Egypte le peuple, vous servirez Dieu sur cette montagne.

    Posté par Yannick, 25 avril 2019 à 03:32

Poster un commentaire