Lectures, analyses et réflexions de Raphaël

Vous trouverez ici des comptes rendus de lectures livresques concernant essentiellement l'histoire des Noirs d'Afrique et celle des Afrodescendants des Amériques et d'Europe. Les actualités de la diaspora africaine ne sont pas oubliées.

06 avril 2011

Laurent Gbagbo entre dans l'histoire avant l'heure

           Laurent Gbagbo entre dans l’histoire

      avant l’heure

 

Laurent_Gbagbo_ds_l_Hist_0001_crop            Je suis de ceux qui n’avaient absolument pas compris le repli du président Laurent Gbagbo sur les seuls symboles institutionnels après avoir abandonné le reste du pays aux mains des rebelles. J’ignorais que, dès le départ, la partie était inégale suite à la décision de l’armée française en Côte d’Ivoire ainsi que celle de l’Onuci de participer activement aux côtés des rebelles à sa chute en les transportant et en les renseignant sur les positions ennemies.

 

            C’est le moment de me rattraper en participant à l’hommage que le monde entier semble lui rendre en mettant en évidence la ligne du combat qu’il mène depuis son élection en 2000. Dans aucun des films documentaires que je rassemble ici comme pour constituer un cabinet d'archives, jamais sa légitimité n’est contestée et jamais sa réélection n’est mise en doute. Les investigateurs attentifs (majoritairement européens) qui scrutent les événements afin de nous donner une lecture claire de l’histoire récente de l’Afrique et de ses relations avec les grandes puissances sont tous unanimes : Laurent Gbagbo est pour l’occident l’homme à abattre parce que tout en octroyant des contrats aux hommes d’affaires français, il a entrepris de diversifier ses contrats en introduisant la Chine dans l’Ouest africain. Au Congo, le fils Kabila semble suivre son chemin et est également mal vu.

 

            Avant sa mort, Laurent Gbagbo est entré dans l’histoire, abandonné par ses pairs. Rare sont les hommes politiques sur cette terre qui ont connu une gloire semblable. Aujourd’hui, aucun film sur la géopolitique africaine ne peut se permettre de ne pas mentionner son nom. Chaque jour ajouté à sa résistance au néo-colonialisme franco-américain est une étoile supplémentaire à sa couronne de combattant pour l'indépendance de l'Afrique. Il est temps que sur ce continent et en Europe des manifestations s’organisent pour dénoncer non seulement le lynchage médiatique dont il est l’objet mais surtout cette guerre inique menée contre sa personne par la France et les Etats-Unis. Car c’est au nom des peuples français et américains que la chasse à l’homme est engagée par ces deux pays occidentaux qui lui refusent - de manière officielle depuis ce 4 avril 2011 - le droit de se défendre contre ses ennemis locaux.

 

            Voici donc la série de documents que vous pourrez venir consulter autant de fois que vous voudrez. Je voudrais saisir l’occasion pour remercier le blogueur Delugio pour le suivi régulier qu’il fait des événements en Côte d’ivoire. De nombreux liens que je donne ici mènent d’ailleurs à son blog que vous gagnerez à visiter quotidiennement.

 

Témoignage de Dominique-François UGEUX, ancien député

belge, président de l’association royale de la presse Nord-Sud

 

QUESTION : Qu’est-ce qui n’a pas marché pour qu’on en arrive à une telle crise après l’élection présidentielle ?

DOMINIQUE-FRANÇOIS UGEUX : En tant que président de l’Association royale de la presse Nord-Sud, j’étais ici sur la terrasse de l’hôtel Pullman pendant la proclamation des résultats. Vous devez savoir qu’ici, il y avait des journalistes correspondants de chaines que je ne vais pas citer. Ils venaient s’asseoir sur la terrasse pour discuter et surtout pour capter leur satellite pour le journal en duplex. A cet endroit, j’ai assisté à une scène des plus révoltantes au monde. Ce que je vais vous dire, résume beaucoup de choses sur la crise en Côte d’Ivoire, et n’appellera pas d’autres commentaires. Il était 17 heures 15 mn, le lundi 6 décembre 2010, ici à la terrasse de l’« hôtel Pullman ». J’échangeais avec un journaliste avec lequel j’avais lié connaissance au premier tour et qui était là pour le second tour de l’élection présidentielle. On discutait de la déontologie et de la liberté de la presse. A 18 heures, 19 heures pour Paris, avec son portable et l’amplificateur, il appelle Paris à un mètre de moi. Il a dit « allo ! Paris, je fais la manchette sur Abidjan ». « Il y a des embouteillages, tout est normal, il fait calme, Abidjan bouge, le peuple est heureux, Laurent Gbagbo est élu ». Alors on entend Paris dire: « tu ne peux pas dire ça. Tu dois dire qu’il y a une tension vive à Abidjan que les Ivoiriens ont peur, les rues sont désertes, les Ivoiriens contestent la victoire de Gbagbo ». Voilà ce dont j’ai été témoin. En temps que président de l’Association royale de la presse Nord-Sud, je dis que c’est indigne d’un pays comme la France. L’objectivité n’existe pas mais l’honnêteté intellectuelle existe.

 

Le film sur la vie et le combat politique de Laurent Gbagbo :

http://unevingtaine.blogspot.com/2011/04/un-homme-dont-le-nom-brillera.html

 

Le film « Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golfe de Guinée »

http://unevingtaine.blogspot.com/2011/03/laurent-gbagbo-dans-le-tourbillon-du.html

 

Un article du journal burkinabé qui est un véritable hommage à la résistance de Laurent Gbagbo à l’attaque concertée entre rebelles ouattaristes, forces françaises Licorne et forces onusiennes Onuci.

http://www.sanfinna.com/avuedemonde1.htm

 

Une vidéo réalisée à Yopougon, banlieue d’Abidjan, le 1er avril à 15 h par un résident étranger qui prend en flagrant délit la force française Licorne déversant sur le toit d’un immeuble des tireurs d’élite lors d’une manifestation des partisans du président Laurent Gbagbo. 

http://unevingtaine.blogspot.com/2011/04/la-licorne-depose-ses-snipers-francais.html

 

Les Camerounais se prononcent sur la crise ivoirienne (1ere partie)

http://www.rti.ci/cgi-bin/page.cgi?g=Detailed%2F3245.html;d=1

 

Les Camerounais soutiennent la C. Ivoire (2e partie)

http://www.rti.ci/cgi-bin/page.cgi?g=Detailed%2F3347.html;d=1

 

 

Raphaël ADJOBI

Posté par St_Ralph à 06:20 - Actualités ivoiro-françaises - Commentaires [31] - Permalien [#]