Lectures, analyses et réflexions de Raphaël

Vous trouverez ici des comptes rendus de lectures livresques concernant essentiellement l'histoire des Noirs d'Afrique et celle des Afrodescendants des Amériques et d'Europe. Les actualités de la diaspora africaine ne sont pas oubliées.

09 juin 2012

Esclaves des îles françaises ou Lettre sur les Noirs de Bernardin de Saint-Pierre

                         Esclaves des îles françaises

     (ou Lettre sur les Noirs de Bernardin de Saint-Pierre)

Esclaves des îles Frç            Ce petit livre de 71 pages est une analyse de la Lettre XII, intitulée "Des noirs", extraite du Voyage à l'Îsle de France de Jacques-Henri-Bernardin de Saint-Pierre datant de 1769. Jean-Charles Pajou qui nous présente cette lettre nous donne l'occasion de découvrir un texte de l'auteur de Paul et Virginie qui nous permet d'aller beaucoup plus loin dans la connaissance de sa défense des Noirs.

            La Lettre sur les Noirs est un texte bref de 9 pages. Elle commence par la présentation de la population de l'île faite d'Indiens Malabares de Pondichéry et d'insulaires de Madagascar. Une description physique et le caractère de chacune de ces deux communautés noires sont donnés ; puis suit la narration de la vie des esclaves. Leur seul mauvais traitement montre excellemment la sauvagerie des colons. 

             Afin de frapper l'esprit de ses contemporains, Bernardin de Saint-Pierre fait usage de formules percutantes pour ponctuer chacune de ses descriptions. Pour montrer le ridicule des colons en matière de religion, on peut lire : « le soir, de retour dans leurs cases, on les fait prier Dieu pour la prospérité de leurs maîtres ». Pour souligner l'ignominie de la technique des colons pour entretenir l'esclavage : « Nous excitons parmi eux la guerre et la discorde, afin d'avoir des esclaves à bon marché ».  Ou pour montrer comment - afin d'obtenir le café et le sucre pour le bonheur des Européens - la culture de deux végétaux a fait le malheur de deux parties du monde : « on a dépeuplé l'Amérique afin d'avoir une terre pour les planter ; on dépeuple l'Afrique afin d'avoir une nation pour la cultiver ». Enfin, Bernardin de Saint-Pierre termine son texte par s'indigner de l'attitude des philosophes qui, selon lui, « (n'ont)  parlé de l'esclavage des Noirs que pour en plaisanter ». 

            C'est donc un beau texte au ton percutant que Jean-Charles Pajou nous invite à découvrir. Dans son introduction, il nous présente non seulement la vie de Bernardin de Saint-Pierre mais aussi la lettre sur les Noirs dans l'ensemble de l'oeuvre de l'auteur. Par ailleurs, la plus grande partie de ce petit livre est constituée par l'analyse détaillée qu'il donne des vues de l'auteur de Paul et Virginie sur la question coloniale au XVIII è siècle. Le lecteur appréciera les polémiques nées autour des idées de cet écrivain ainsi que les brèves histoires des îles de France (Maurice) et de Bourbon (Réunion).

Raphaël ADJOBI

Titre : Esclaves des îles françaises

(Lettre sur les Noirs de Bernardin de Saint-Pierre), 71 pages

Présentation : Jean-Charles Pajou

Editeur : Les éditeurs Libres, 2006

Posté par St_Ralph à 10:52 - Littérature : essais - Commentaires [2] - Permalien [#]