Lectures, analyses et réflexions de Raphaël

Vous trouverez ici des comptes rendus de lectures livresques concernant essentiellement l'histoire des Noirs d'Afrique et celle des Afrodescendants des Amériques et d'Europe. Les actualités de la diaspora africaine ne sont pas oubliées.

22 mai 2013

Mamadou Koulibaly, l'opposant à qui Ouattara tolère tout

Mamadou Koulibaly, l'opposant à qui Ouattara tolère tout ! 

Mamadou Koulibaly 0004

Pendant presque deux ans, l'ancien président de l'Assemblée nationale de la Côte d'Ivoire est resté muré dans le silence, suite à son échec aux élections législatives qui ont suivi l'installation télécommandée de Ouattara au pouvoir. Celui qui n'a jamais défendu ni Laurent Gbagbo ni ses anciens camarades socialistes, victimes des emprisonnements arbitraires, donne de la voix depuis quelques mois. Depuis que les alliés de Ouattara ont compris que jamais une élection ne se fera démocratiquement sous son pouvoir et qu'il faut chercher ailleurs d'autres alliances, Mamadou Koulibaly semble crier plus fort que tout le monde alors que son parti n'a aucune assise nationale. Que cherche-t-il ? Que vaut-il sur l'échiquier politique ivoirien ?

Lire l'article (réflexion) sur mes pages politiques

Posté par St_Ralph à 15:13 - Blog politique - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

  • Il se cherche une crédibilité

    Il se cherche une crédibilité qu'il n'a pas ou n'a plus depuis qu'il s'est révélé mai 2011 en convainquant yao ndré de venir couronner notre "vlad tepès" national et en assistant à son l'investiture. Il cherche à être l'alternative au cas ou ses parrains auront décidé de déposer celui pour qui ils se sont ligués pour détruire les ivoiriens pendant 10 ans. Voila pourquoi on assiste depuis quelques temps aux singeries(acte qui consiste à sauter de branche en branche) du sieur Koulibaly. Mais plus il l'ouvre plus il s'enfonce donnant aux ivoiriens de découvrir encore plus profondément l'homme et son immaturité politique et la haine qu'il nourrit depuis des lustres à l'égard de Gbagbo.
    Dire qu'on était fan de lui et qu'on le disposait à prendre la relève après Gbagbo. Mais le temps à fait très bien son oeuvre et la vérité fut connue.

    Posté par Supa, 03 juin 2013 à 15:05
  • Nous sommes donc du même avis. Ils nous a abandonnés pour creuser son sillon comme une alternative à Ouattara mais toujours sous le couvert de la France.

    Posté par St-Ralph, 04 juin 2013 à 22:32

Poster un commentaire