Lectures, analyses et réflexions de Raphaël

Vous trouverez ici des comptes rendus de lectures livresques concernant essentiellement l'histoire des Noirs d'Afrique et celle des Afrodescendants des Amériques et d'Europe. Les actualités de la diaspora africaine ne sont pas oubliées.

09 juin 2014

Comment savoir si vous êtes Noir (Félicité Kindoki et Espérance Miezi)

                       Comment savoir si vous êtes Noir

                             (par Félicité Kindoki et Espérance Miezi)

comment savoir si

            Ne cherchez pas sous ce titre de sérieuses réflexions susceptibles de vous faire douter de votre négritude ou de votre "blanchitude". Ce livre n'est ni un essai ni un roman mais une espèce de jeu de piste fait de questions à choix multiples que nous proposent Félicité Kindoki et Espérance Miezi. Leur but est de permettre à chaque Noir de mettre le doigt sur les caractéristiques mais aussi les expériences vécues qui témoignent de son hétérogénéité dans le bain de la société française. Car, selon elles, si par sa couleur le Noir ne se fond pas dans la masse blanche, des mœurs singulières – le fait de parler fort, de ne pas posséder d’animal domestique… - et surtout les réactions, conscientes ou inconscientes, qu’il suscite, sont pour lui des facteurs aggravants.

            L’intérêt essentiel de ce livre réside donc dans les observations relatives aux chocs que vivent les Noirs dans une société essentiellement blanche. On peut par exemple relever que l’école est pour les enfants noirs le lieu où ils subissent les plus grandes blessures de leur vie parce que constamment stigmatisés par les adultes. Le corps enseignant apparaît raciste par ignorance de l'histoire de l'empire français. La lecture de certaines pages de ce livre leur permettrait d’éviter les lieux communs blessants pour leurs élèves noirs. 

            Par ailleurs, les pages présentant les questions et les réflexions récurrentes que l’on rencontre aux quatre coins de la France, dans tous les milieux professionnels, dans les regroupements amicaux ou familiaux mériteraient d’être lues et relues par nos compatriotes blancs. Ils seraient moins bêtes à nos yeux. C’est clairement le message que Félicité Kindoki et Espérance Miezi veulent faire passer. Pourquoi dès qu’un Blanc voit un Noir, il ne trouve jamais rien d’autre à lui dire que : d’où viens-tu ? Tu parles africain ? Pourquoi en compagnie d'un Noir le Blanc se sent-il obligé de dire qu'il aime les Noirs, l’Afrique, les Antilles, qu'il a un ami noir ou une amie noire ? Attitude que nous trouvons tout à fait ridicule ! 

Malheureusement, ce livre-jeu est trop ancré dans le milieu des immigrés récemment arrivés. Et c'est là sa grande faiblesse. Trop d'observations – les premières et les dernières pages – relèvent plutôt d'habitudes africaines que de caractéristiques propres à toute personne noire. Tous les Noirs de France ne se reconnaîtront donc pas dans la grande majorité des observations faites ici. Par exemple, la mauvaise prononciation de certains mots, ou les « expressions favorites », relèvent plutôt de la faiblesse du niveau de langue de la population nouvellement immigrée. Le public noir que vise le livre se trouve donc considérablement réduit malgré un titre accrocheur et résolument généralisateur. Dommage !  

Raphaël ADJOBI

Titre : Comment savoir si vous êtes Noir, 159 pages.

Auteurs : Félicité Kindoki et Espérance Miezi.

Editeur : J’ai lu, janvier 2014.

Posté par St_Ralph à 21:46 - Littérature jeunesse - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire