Lectures, analyses et réflexions de Raphaël

Vous trouverez ici des comptes rendus de lectures livresques concernant essentiellement l'histoire des Noirs d'Afrique et celle des Afrodescendants des Amériques et d'Europe. Les actualités de la diaspora africaine ne sont pas oubliées.

25 avril 2020

Humour nègre autour du Coronavirus (Raphaël ADJOBI)

           Humour nègre autour du coronavirus 

Humour nègre 2

La belle trouvaille africaine : En cette année 2020, durant cette longue période de confinement - pour cause de pandémie due au coronavirus - un chercheur malien et son confrère égyptien ont affirmé avoir une piste sérieuse menant à un vaccin contre le racisme. Aux dires du site legorafi.fr, les deux scientifiques ont échangé en direct sur leurs recherches à la télévision malienne et ont évoqué l’Europe comme terrain d’essai de leur traitement contre ce fléau sévissant sur la même aire géographique que le coronavirus. Un large échantillon des supporteurs italiens du football, des intellectuels et des politiques français originaires des pays de l’Est européen et de la méditerranée les intéresseraient beaucoup dans leur travail. Le site Internet précise aussi que «face au début de polémique [suscité par leur champ d’expérimentation], les deux chercheurs ont présenté leurs excuses sur les réseaux sociaux, se dédouanant ainsi de tout racisme en prétextant avoir de nombreux amis blancs».

Le Cameroun fait mieux que Madagascar : Toute l’Afrique a les yeux fixés sur l’insolente Madagascar qui préfère se soigner traditionnellement plutôt que de compter sur la science du gourou des Blancs communément appelé «OMS-de-Bill-et-Melinda-Gates», alors que le miracle nous vient du Cameroun. Le Cameroun, le grand espoir de l’Afrique ! Là-bas, le docteur La Légende et son équipe ont découvert, sur la fesse gauche des poules élevées sous les tropiques, une enzyme qui réagit au virus du coronavirus. Mais, n’étant pas certains des effets secondaires de leur vaccin, le docteur La Légende et son équipe préconisent des essais en Europe où la majorité de la population a la même chair que la poule. A l’heure où nous publions cet article, l’équipe de chercheurs camerounais n’a toujours pas reçu de suite de sa demande auprès des autorités de l’Union européenne ni auprès de l’ONG «OMS-de-Bill-et-Melinda-Gates».

La Côte d’Ivoire, championne d’Afrique de bouffe-la-Merde ? S’il y a un seul pays où les administratifs des douanes ne font pas la différence entre la crotte de chien et le riz ou les boules de mazout qui polluent les plages du golfe de Guinée, c’est la Côte d’Ivoire. Il y a un peu plus d’une décennie, un haut fonctionnaire de la douane a réceptionné des tonnes de déchets toxiques d’un navire en errance sur l’Atlantique. Fier de sa trouvaille, le haut fonctionnaire - qui vit toujours confortablement dans sa belle villa d’Abidjan - a nourri les communes d’Anono et de Bingerville de la merde des chiottes des Blancs qu’il a prise pour une nourriture des dieux. Il a fallu des mois pour désintoxiquer les populations.

En 2019, informé de la présence sur l’Atlantique d’un navire transportant du riz qu’aucun pays africain ne voulait recevoir, un autre haut fonctionnaire des douanes s’écria : «c’est ce qu’il faut à un pays comme le mien». Dénoncés par un jeune activiste qui pense plus à la santé de ses compatriotes qu’à son bonheur personnel, les tonnes de riz toxique furent brûlés. Mais le véreux fonctionnaire eut le temps de vendre 400 tonnes de cette affreuse marchandise sans jamais rien craindre : les morts seront comptabilisés dans le registre de ceux qui ont quitté cette vie à cause du coronavirus.

En avril 2020 : L’OMS-de-Bill-et-Melinda-Gates propose aux Africains des tests du coronavirus aux Africains alors que la France court un peu partout pour bénéficier de cette faveur. Les pays Africains voyant ses gesticulations disent à l’organisme cité plus haut qu’il serait tout de même plus humain que la France et l’Italie, en grande difficulté sanitaire, bénéficient de cet avantage. Eh bien, vous savez quoi ? Seule la Côte d’Ivoire s’est érigée contre cette proposition qu’elle a estimée injuste. Le pays de l’ami de Macron et de Sarkozy doit être servi avant tout le monde ! Le ministère de la santé reçut donc les équipements des tests et entreprit de l’installer dans le quartier populaire d’Abidjan, généralement favorable aux adversaires du pouvoir en place. Surprise : les jeunes détruisirent l’installation. Depuis, on n’a aucune nouvelle de l’OMS-de-Bill-et-Melinda-Gates dans ce pays. Il serait tout de même bon que les jeunes surveillent les hôpitaux où, aux dires de certains, on vaccine tous les nouveau-nés sans savoir de quoi. Mais çà, ça ne nous regarde peut-être pas ! Nous en parlons mais c’est aux Ivoiriens de voir. Nous leur présentons d’avance toutes nos excuses pour en avoir parlé. 

Raphaël ADJOBI

What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail

Posté par St_Ralph à 18:50 - Arts, culture et société - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire